Le Design Thinking

November 14th, 2016
Le Design Thinking

Pour créer des innovations significatives, il est essentiel de connaître ses utilisateurs et de se soucier de leur façon de vivre.

  • Qu’est-ce que le « Design Thinking » ?

« Le Design Thinking est une méthode d’innovation orientée sur la résolution de problèmes et centrée sur l’humain, qui demande de comprendre ses motivations, ses besoins et son contexte. »

Dès que l’on parle de créativité, il ne faut  pas s’attendre à trouver un processus précis et scientifiquement validé qui permette à chaque fois de trouver l’idée géniale à laquelle personne n’avait pensé. Le Design Thinking est une approche de l’innovation qui s’appuie sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final.

  • Origine du Design Thinking

Le Design Thinking remonte dans les années 50 quand Alex Osborn, un publicitaire Americain, fait travailler son équipe en mode brainstorming. Ce procédé est largement reprit et développé par Rolf Faste à l’université américaine de Stanford en définissant le Design Thinking en 7 étapes : définir, rechercher, imaginer, prototyper, sélectionner, implémenter, apprendre.

Suivit par Jeremy Gutsche qui réduit les étapes à 5 : définir, imaginer, synthétiser, prototyper, tester.

Enfin, Tim Brown, CEO et président de l’agence IDEO, ira plus loin et ne proposera que trois étapes essentielles : inspiration, imagination, implémentation.

 

  • Comment Innovate applique le design thinking?

Le Design Thinking peut s’avérer très utile lors de la définition de nouveaux produits et dans la résolution des problèmes. Il pousse les gens à sortir des sentiers battus pour parvenir à des solutions innovantes.

L’un des éléments distinctifs de la culture design thinking qu’Innovate propose et utilise, est le “visual management”.

Le “visual management” consiste à montrer les choses par des illustrations plutôt que de les expliquer par des mots. Pourquoi ? Des études ont prouvé que le visuel est interprété 60 000 fois plus rapidement par notre cerveau que le texte.

La réalisation de prototypes ou démonstrateurs permettent de valider le concept en démontrant les fonctionnalités ou la disposition des éléments. Ces prototypes dits « lo-fi », pour low fidelity, sont volontairement peu aboutis et donc peu coûteux à produire. L’intérêt est de réaliser des tests, explorer des options. C’est le principe du « fail fast to succeed sooner ». Chaque erreur doit en outre apporter un enseignement utile au projet. Et un mantra de plus : « learning by doing » ! Le Design Thinking et INNOVATE mettent en avant le fait de tester pour obtenir des retours le plus tôt possible dans le processus de développement.

 

Si vous aussi vous avez une idée et souhaitez valider le concept avant tout, n’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements quant à la meilleure direction à suivre. Vous pouvez aussi télécharger notre pack info gratuit en suivant ce lien.