Vérifiez que votre idée soit commercialisable

November 13th, 2014
Vérifiez que votre idée soit commercialisable

Vous avez une idée brillante de nouveau produit ? Félicitations ! Il est probable que vous ayez déjà mené des recherches sur Internet pour vérifier son originalité, voire parcouru le site de l’INPI pour savoir comment protéger au mieux votre invention et à quel prix. Et maintenant, que faire ?

Avoir un éclair de génie et être persuadé que « Ca marchera du tonnerre ! » est un appel obsédant et exaltant à se lancer dans un projet qui nécessite une conviction sans faille et de l’investissement personnel en matière de temps et d’argent. Afin de vous assurer que vos investissements seront judicieusement alloués et profitables, découvrez comment Vérifier que votre idée soit commercialisable.

Lien : Faites examiner votre projet gratuitement ! 

  • Votre idée est-elle un bien de consommation, de collection, ou d’usage courant ? Une bonne idée est un produit que les gens achèteront plus d’une fois, voire même offriront à leurs proches. En effet, les ventes répétées vous garantissent la prospérité.
  • Votre idée vise-t-elle un marché large ou dynamique ? Votre produit doit résoudre un problème commun ou avoir un grand attrait universel sur un marché déjà existant pour pouvoir être vendu sans avoir à éduquer les consommateurs ou à créer de nouveau marché.
  • Votre idée a-t-elle un avantage unique que vous pouvez facilement démontrer et que les consommateurs peuvent instantanément comprendre ? Non seulement l’espace des rayons de la grande distribution (ou GD spécialisée) est extrêmement limité, mais les consommateurs vont directement être attirés par des produits avec lesquels ils sont familiers. Pour susciter leur intérêt et celui des distributeurs, un nouveau produit (ou un produit existant amélioré) doit offrir quelque chose que les consommateurs veulent et que la concurrence n’offre pas encore.

Lien : Comment commercialiser votre idée ?

  • Votre idée a-t-elle un effet « WOW ! » ? Une idée de nouveau produit qui serait innovante, exaltante, amusante, fascinante, attrayante, ou extraordinaire a plus de potentiel de succès que celle qui comble un besoin en ayant un effet « BOF !» sur le consommateur : la nouveauté l’emporte généralement sur l’ordinaire.
  • Votre idée est-elle petite de taille ? L’espace aux rayons est extrêmement précieux et central aux négociations. Si votre produit ne prend pas trop de place, les distributeurs seront davantage enclins à l’intégrer dans leurs rayons. De plus, il sera plus facile à transporter et à stocker qu’un produit plus gros, plus lourd ou de forme incommodante.
  • Votre idée peut-elle être fabriquée à l’aide de technologies existantes ou de matériaux communs ? Lorsqu’un produit est facile et bon marché à fabriquer, il est plus aisé et plus rapide à lancer sur le marché, tout en réduisant la prise de risque des parties prenantes d’un projet – plus faciles à convaincre le cas échéant. La faisabilité de votre produit, l’accès aux technologies et matériaux, ainsi que les coûts associés à la production doivent ainsi être considérés en priorité.

Lien : Pourquoi prototyper votre idée ?

  • Votre idée est-elle rapide à lancer sur le marché ? A l’ère de la « Fast Innovation » (Innovation Rapide) pour répondre à la « Speed to Market Rule » (règle d’accès rapide au marché), il est important de pouvoir lancer votre produit le plus rapidement possible sur le marché tout en réduisant les investissements en R&D[1].
  • Enfin, votre idée dégagera-t-elle une bonne marge bénéficiaire ? Une idée de nouveau produit méritant d’être développée est celle qui peut être fabriquée à un coût faible et  vendue à un prix fort, en couvrant rapidement vos investissements initiaux. Elle doit vous garantir un ROI[2] et des profits décents qui, pourquoi pas, vous serviront à financer votre prochain projet !

par Aline Kerneïs
Experte en Innovation Produit et Stratégie Go-to-Market

Lien : Téléchargez notre Pack Info gratuit expliquant comment breveter, développer et promouvoir votre idée.

[1] Recherche et Développement
[2] Retour sur Investissement